Traitement des déchets infectieux et hospitaliers

TRAITEMENT DES DÉCHETS INFECTIEUX ET HOSPITALIERS

DÉFINITION DU PROBLÈME

Les déchets d’activités de soins sont définis comme les déchets issus des activités de diagnostic, de suivi et de traitement préventifs, curatifs ou palliatifs dans les domaines de la médecine humaine et vétérinaire, étant un ensemble de matières infectées et pouvant être constitués de :

  • • déchets médicaux infectieux (tout déchet contaminé pouvant causer des dommages à la santé humaine/animale ou à l'environnement) composés de papier, plastique, verre ou de textile,
  • • déchets pathologigues (tout déchet issu de tissus ou de carcasses animales, de tissus ou de prélèvements humains non-reconnaissables),
  • • déchets pointus ou tranchants infectés (seringues, d’aiguilles, scalpels, lames),
  • • déchets infectieux liquides (sang, liquide pleural, péritonéal, péricardique, amniotique, synovial ...),
  • • déchets de laboratoires (milieux de culture, prélèvement...),
  • • déchets pharmaceutiques tels que les vaccins périmés et les lots non-conformes destinés à la destruction.

Les déchets d’activités de soins doivent être traités par un système spécifique, sur le site même de l’hôpital ou transportés vers un centre de traitement homologué.

SOLUTION :

ECODAS propose une solution homologuée et adaptée à chaque cas de figure!